Carlos Kusnir propose une conversation avec l’écrivain Frédéric Valabrègue et Pascal Jourdana, directeur de La Marelle, pour activer sa « Bibliothèque éphémère », imaginée conjointement à son exposition.

Dans le cadre des 20es Rencontres du Cinéma sud-américain organisé par l’Aspas, cette soirée-hommage met en avant la figure de l’écrivain français Saint-Exupéry et ses liens avec l’Amérique du Sud. Lectures, présentation de l’œuvre, projection de film.

Une exposition ludique mêlant textes et objets ! Un inattendu parcours littéraire imaginé par l’écrivain argentin Eduardo Berti avec le duo d’artistes Monobloque (Clemens Helmke et Dorothée Billard).
Vernissage vendredi 1er décembre, Frac Paca. Exposition jusqu’au 18 février 2018.

L’écrivain Eduardo Berti et le duo d’artistes Monobloque proposent une bibliothèque d’objets qui n’existent que dans les pages d’un livre ou par la fantaisie d’un écrivain. Rencontre-discussion-projection.
Salle des Machines, Friche la Belle de Mai, 1er décembre.

Le Musée d’Histoire de Marseille offre une carte blanche à Eduardo Berti, écrivain argentin, membre de l’Oulipo, co-auteur avec Monobloque de l’exposition « Inventaire d’inventions (inventées) », pour un parcours « coup de cœur » au sein des collections.
Jeudi 30 novembre, Musée d’Histoire

Le nouveau festival « Oh les beaux jours ! » invite Eduardo Berti sur la scène de la Bibliothèque de l’Alcazar, pour une friandise littéraire en forme de fausse conférence. L’occasion d’annoncer l’exposition « Inventaire d’inventions (inventées) », fruit de sa résidence d’écriture à La Marelle en 2013, avec Monobloque.

Dans le cadre des 19es Rencontres du Cinéma sud-américain organisé par l’Aspas, cette soirée-hommage met en avant la figure de l’écrivain argentin Ricardo Piglia. Lectures, présentation de l’œuvre, projection de film.

Papier

Cortázar est double : il est l’écrivain argentin caractéristique du « Boom » latino-américain, l’auteur de nouvelles fantastiques typiques du Río de la Plata, le personnage engagé dans la Révolution cubaine. Certes. Mais tout ceci correspond à une image figée qui a vieilli. Ces actes du colloque organisé en 2014 (à Marseille, Fontevraud et Paris), pour le centenaire de sa naissance, dévoilent un Cortázar novateur et décalé.

Non classé

Née à Buenos Aires en 1953, Elsa Osorio est scénariste, romancière, biographe et activiste. Elle a vécu à Paris et à Madrid, et réside actuellement à Buenos Aires. Parmi ses romans, « Luz ou le temps sauvage », « Tango », « La Capitana »…

RésidenceRésidences passées

Le roman que j’écris, Una muerte diferida [Une mort en différé], se passe en France, et deux ou trois personnages sont français. Si personnages et événements sont imaginaires, le roman est basé sur des faits réels qui ont eu lieu en 1978 en France et en Argentine.

Dans les villes méditerranéennes, comment s’exprime la violence de l’exil, notamment dans l’écriture ? Y a-t-il une esthétique de la violence propre à l’exil ? L’occasion de creuser ces pistes de réflexion à partir de l’espace méditerranéen au tournant du XXIe siècle, en faisant se croiser recherches universitaires et visions propres à des écrivains. Présentation de Michel Gironde, avec Virginie Ruiz et Pascal Jourdana.

HISTORIQUE DES RENCONTRES PUBLIQUES

En avril à Marseille, en mai à l’Abbaye de Fontevraud, en novembre à Paris : trois événements majeurs pour célébrer Julio Cortázar et dépoussiérer les idées reçues sur cet auteur. Démarrage à Marseille avec un dialogue, un film et une table-ronde.

Non classé

Eduardo Berti est né à Buenos Aires en 1964 et vit à Madrid. Traducteur, critique littéraire et éditeur, il est un digne successeur de Borges, Bioy Casares et Cortázar.

RésidenceRésidences passées

Les écrivains, parfois, inventent des objets, machines, dispositifs, qui n’existaient pas auparavant dans la réalité. L’auteur argentin Eduardo Berti se propose d’en réunir une soixantaine par l’écriture de textes, entre récit et portrait. Pour leur donner vie, Dorothée Billard et Clemens Helmke [Monobloque], dessinateurs et architectes franco-allemands, vont les dessiner, voire en fabriquer quelques-uns en papier…
[Texte & arts plastiques]

En 2013, la sixième édition du festival littéraire CoLibriS propose un croisement inédit, pour des échanges géographiques, historiques et culturels d’une richesse surprenante. Une vingtaine d’invités venus d’Amérique latine, du monde arabe et d’ailleurs.

Non classé

Martín Felipe Castagnet est né en 1986 à La Plata, en Argentine. Il est diplômé de Lettres de l’Université nationale de La Plata (Argentine) et travaille actuellement comme professeur de lycée. Il a été l’assistant des ateliers littéraires de Diego Grillo Trubba et de Juan Terranova. Grand lecteur, ses genres de prédilection sont, en tant […]

RésidenceRésidences passées

Lauréat de la septième édition du prix de la jeune littérature latino-américaine, Martín Felipe Castagnet effectue en France deux périodes de résidence (Saint-Nazaire puis Marseille). Grand lecteur, ses genres de prédilection sont, en tant qu’écrivain, le fantastique, le roman psychologique, le postmodernisme…
[Prix de la jeune littérature latino-américaine]

Ces rencontres furent l’occasion de creuser des pistes de réflexion autour de l’articulation entre ville, exil, violence et culture à partir de l’espace méditerranéen au tournant du XXIe siècle, en faisant se croiser recherches universitaires et visions propres à des écrivains de la sphère méditerranéenne, dans un cadre dynamique d’échanges multiples. Maroc, Algérie, Tunisie, mais aussi le Liban, les Comores et même l’Amérique Latine, sans oublier Marseille…

Papier

Ce recueil a été publié à l’occasion du festival littéraire international CoLibriS, à Marseille, consacré en 2011 au thème de la frontière, qu’elle soit géographique, sociale, linguistique, culturelle ou intime, avec une présence marquée du Mexique. Singulière, multiple, intérieure, extérieure… la frontière est présente, de manière directe ou juste suggérée, parfois seulement « en marge », dans […]