Revenir, écrire…

CLAUDINE GALEA

Deux chantiers en route : la fin d’un roman autour de la famille, et une pièce consacrée à une double figure, Penthésilée / Femme de pouvoir.
Résidence en janvier et février 2018

  En création à La Marelle
La première chose que je peux vous dire…
> La bibliothèque permanente
> Carnets de résidences
Rencontres et médiation
> À venir
Passées

Sitothèque
> Biographie
> Éditions Espace 34
> Sa chronique Rêver lire sur remue.net
> Le TNS Théâtre National de Strasbourg 

 
« Marseille. Vingt-trois ans que je n’y vis plus. Depuis quelques nuits, des rêves. C’est étrange de re-venir, même si nous ne faisons que cela en écrivant.

J’y commencerai donc l’année 2018. Deux chantiers en route, du théâtre et un roman.

Une pièce pour le Théâtre national de Strasbourg où je suis artiste associée, autour d’une double figure, Penthésilée et femme de pouvoir. Tout est à faire.

Un roman autour de la famille, Marseille en filigrane. Manuscrit en cours depuis trois ans, dernière ligne droite.

Que la lumière m’accompagne ! »

Claudine Galea

Claudine Galea est l’auteur•e « fil rouge » 2018. Le principe ? Un•e auteur•e en résidence accueille durant son séjour un•e auteur•e de son choix, pour quelques jours ou semaines, sans projet particulier, mais avec l’idée de passer du temps ensemble, d’échanger, de dialoguer… À son tour, cet•te invité•e sera l’un•e des futur•es résident•es de La Marelle.
Invitée par Philippe Malone en 2016, Claudine Galea convie ainsi l’auteur Guillaume Poix à partager une partie de son séjour. Lui-même effectuera sa résidence à La Marelle en 2019 ou 2020.
Le choix de Claudine Galea de privilégier son projet de travail autour de Penthésilée oriente définitivement ce « fil rouge » vers les écritures théâtrales.

Une manière de proposer aux auteurs d’être également programmateur de ce lieu qui est le leur.