Résider à La Marelle : pourquoi, comment ?

Principe et conditions d’accès

Pour le programme des résidences à venir voir ici, en cours et passées voir ici.

Une résidence à La Marelle, pour quel projet ?

La Marelle s’ouvre à tous les genres (roman, récit, théâtre, poésie, jeunesse, BD, écritures numériques, écritures transmédia…) et à toutes sortes de projets littéraires. Elle propose aux résidents de mener un projet personnel, sans contrainte ni commande.
Néanmoins, cette ouverture très large s’inscrit dans un programme cohérent. Elle privilégie également les projets qui tiennent compte de l’environnement proposé – à savoir Marseille ou les environs, la Friche, les structures artistiques, culturelles ou institutionnelles implantées localement – ou qui sont ouverts aux croisements avec d’autres disciplines artistiques : photo, musique, vidéo, théâtre, arts numériques, arts plastiques…
La Marelle propose donc un principe de résidence « active » et dynamique, plus adapté à des projets en début ou en cours de réalisation qu’à des projets qui sont en phase finale d’écriture. Aussi, de nombreuses demandes de résidences formulées par des auteurs qui souhaitent uniquement un espace « de retraite » ou d’isolement, sont en général refusées et les auteurs sont dirigés vers d’autres structures plus adaptées.
Enfin, hors appel à projets spécifique, il n’est pas passé de commande à l’auteur, qui n’a pas non plus obligation à résultat, ni à respecter intégralement son projet initial : créer demande du temps et de la recherche, et une résidence peut s’avérer infructueuse. Du moins en apparence, et sur l’immédiat : nous misons sur le long terme !

Corésidents
La Marelle souhaite faciliter les croisements. Ainsi, sur proposition du candidat, un autre auteur (ou illustrateur, ou traducteur, etc.) peut être accueilli dans l’appartement, après l’accord des organisateurs. De la même façon, les candidats peuvent proposer des projets les amenant à travailler avec une ou plusieurs personnes représentant une autre discipline artistique, ou toute autre personne apportant une contribution essentielle au projet de création. La seule nécessité est que le projet demeure dans le domaine du texte et possède une réelle ambition littéraire. Les corésidents peuvent être présents sur l’ensemble de la période de résidence ou sur une partie seulement.
Il est à noter qu’en général, le corésident ne bénéficie pas de bourse de résidence de la part de La Marelle. En revanche, La Marelle s’engage à mettre tout en œuvre pour faciliter le montage de dossiers ou la recherche de partenariats permettant de financer le résidence du corésident.

Rencontres / Production
Il est proposé à chaque résident, après consultation et avec son accord :
– de s’inscrire dans un programme d’activités, établi conjointement, autour de la résidence (rencontres publiques, ateliers, travaux collectifs…).
– de proposer un texte court inédit, en amont de la période de résidence, destiné à être publié dans la revue papier de La Marelle, La première chose que je peux vous dire…
– de rendre un texte, à l’issue de sa résidence ou ultérieurement, pour une publication dans la collection de livres numériques Résidences. Un contrat spécifique d’édition sera alors établi.

 


Conditions

Genres littéraires
Toutes écritures
Conditions d’accès
Être édité à compte d’éditeur et porter un projet en début ou en cours d’élaboration.
Durée habituelle du séjour
4 à 8 semaines. Quelques résidences courtes (une semaine).
Allocation
Bourse de résidence d’un montant variable, versée en droits d’auteurs. Somme moyenne attribuée (au 1er janvier 2016) : 400 € brut par semaine sur les résidences longues. 

Attention, pas de bourse sur les résidences courtes, et les montants peuvent être différents pour les appels à projets. Dispositions spécifiques en cas d’obtention par le candidat d’un crédit de résidence du CNL, d’une bourse du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, ou d’une autre aide spécifique éventuelle. Dispositions variables pour les corésidents, selon les projets et les disciplines artistiques, soumises aux aides publiques ou privées existantes.

Frais quotidiens
La Marelle prend en charge les frais d’hébergement, ainsi que les frais de repas liés aux nécessités de la mise en place de la résidence ou des interventions de l’auteur (rencontres, ateliers, etc.) en lien avec son séjour à La Marelle. Les autres frais de vie et de repas sont à la charge du résident.

Déplacements
Les frais de déplacement domicile<>Marseille sont pris en charge par La Marelle, à hauteur maximale de 200 € aller-retour, et sur justificatifs. Les déplacements nécessaires aux interventions de l’auteur (rencontres, ateliers, etc.) en lien avec son séjour à La Marelle sont également pris en charge. Tous les frais de transport supplémentaires sont à la charge du résident, en particulier en cas de trajets domicile<>Marseille supplémentaires, sauf accord préalable.

Convention de résidence
Chaque auteur signe en début de séjour une convention détaillant les conditions de sa résidence.
Les articles principaux de cette convention spécifient :
– la liberté de création de l’auteur (pas de commande de la part de La Marelle)
– l’esprit d’expérimentation (pas d’obligation de résultats ni de rendus de travaux en fin de séjour)
– le calendrier prévisionnel des rencontres et interventions publiques, sur la base d’un programme qui aura été validé au préalable par le résident
– la période précise, les conditions d’accueil et les conditions financières de la résidence
– les droits d’auteurs et leurs modalités d’application.


Candidatures

En dehors des dispositifs qui font l’objet d’un appel à projets, soumis à l’approbation d’un jury spécifique (Résidence d’écriture numérique / Résidence d’auteur-illustrateur jeunesse en région Paca / Prix de la jeune littérature latino-américaine… Voir la page des appels en cours), les projets de résidence seront étudiés deux fois par an par le comité de sélection de La Marelle, dirigé par Pascal Jourdana.

Session

Période d’envoi
des candidatures

Date limite
de réception

Réunion du jury
de sélection

Proclamation
des résultats

Période de
résidence

Printemps 2017

Clos

CLOS

vers le
15 mars 2017

vers le
1er avril 2017

entre janvier
et juin 2018

Automne 2017

16 février
au 31 août 2017

31 août 2017
à minuit

vers le
20 septembre 2017

vers le
30 septembre 2017

entre juillet
et décembre 2018

Printemps 2018

1er septembre 2017
au 15 février 2018

15 février 2018
à minuit

vers le
15 mars 2018

vers le
1er avril 2018

entre janvier
et juin 2019

Automne 2018

16 février
au 3 septembre 2018

3 septembre 2018
à minuit

vers le
20 septembre 2018

vers le
30 septembre 2018

entre juillet
et août 2019

Constitution du dossier

Le dossier doit comporter
– une note d’intention sur le projet de résidence (1 ou 2 pages)
– une bio-biblio détaillée de l’auteur et des éventuels co-résidents
– les préférences pour la période (à la semaine près) et la durée de la résidence (4, 6 ou 8 semaines)
– les coordonnées postales et de contact (mail, téléphone…)
– une fiche contenant d’éventuels autres renseignements (langue parlée de l’auteur, souhaits divers…)
– tout élément complémentaire jugé utile par l’auteur (extrait de texte en cours, livres déjà publiés, dossier artistique des éventuels co-résidents…)

Envoyez votre dossier à Candidatures La Marelle. Chaque candidat recevra un accusé de réception (se manifester si vous ne le recevez pas !) qui lui confirmera la date de passage de son dossier en comité de sélection.

 

Éligibilité

     Délai de carence
     – candidatures refusées : un délai de carence de 18 mois est appliqué aux candidats non retenus à une session. Par exemple, un candidat ayant déposé un projet examiné à la session de printemps 2017 ne pourra participer à nouveau qu’à la session de l’automne 2018, que le projet soit le même ou qu’il soit différent.
    – anciens lauréats : un auteur qui a déjà bénéficié d’une résidence à La Marelle ne pourra déposer une nouvelle candidature qu’au-delà de 3 années pleines après la date de la fin de sa résidence précédente. NB : c’est la date de dépôt de dossier qui compte et non la date de résidence envoyée. Par exemple un auteur ayant terminé une résidence le 15 février 2015 ne pourra déposer un nouveau dossier qu’à partir du 16 février 2018, pour une période de résidence éventuelle qui se tiendrait entre juillet et août 2019.

Tous les dossiers de candidature éligibles sont étudiés par la direction artistique de La Marelle, qui a seule pouvoir à valider les projets présenter devant le comité de sélection.

La Marelle invite néanmoins les auteurs à rester à attentifs à nos autres possibilités de résidence, faisant l’objet d’appels à projets spécifiques : aucun délai de carence n’est applicable à ces dispositifs (Résidence d’écriture numérique / Résidence d’auteur-illustrateur jeunesse en région Paca / Prix de la jeune littérature latino-américaine… Voir la page des appels en cours).

 


Informations pratiques et conditions d’accueil

Hébergement La Marelle dispose d’un grand appartement indépendant d’environ 80 m2 comprenant une grande salle de séjour, une salle de bain, une cuisine équipée, deux chambres.
Les membres de la famille et les amis sont accueillis à la discrétion du résident, en avertissant simplement au préalable les responsables de la villa.

Équipements L’appartement est équipé d’une connexion Wifi (apporter son ordinateur). Une petite bibliothèque est installée dans l’appartement. Le site de la Friche la Belle de Mai comprend également des ateliers, des galeries, plusieurs salles de spectacle, un « cyber-centre », un centre ressources jeune public, deux centres de documentation sur l’art contemporain, un cinéma (Gyptis, à proximité), une crèche… Ce lieu multiculturel se trouve à 20 minutes à pied de la gare Saint-Charles, et est desservi par bus et station Le Vélo.

 

Voir aussi les pages Qui sommes-nous ? et Accès

 

Contact

Adresse postale
La Friche la Belle de Mai, 41 rue Jobin, 13003 Marseille, France
Téléphone +33 (0)4 91 05 84 72


Résidents précédents

Année de création : 2010. Premier résident en février 2011 (François Beaune)

Voir : historique des bénéficiaires