Martin Page

Écrivain

France

Né en 1975, Martin Page passe sa jeunesse en banlieue sud de Paris. Étudiant dilettante, il ne fait que des premières années : il étudie le droit, la linguistique, la psychologie, la philosophie, l’histoire de l’art et l’anthropologie.

Son premier roman, Comment je suis devenu stupide, est publié en 2001. Il écrit également pour la jeunesse. Avec Thomas B. Reverdy, il a édité Collection irraisonnée de préfaces à des livres fétiches aux éditions Intervalles.

Ses livres sont traduits dans une quinzaine de pays. Il est lauréat d’une bourse de l’Akademie Schloss Solitude.

Il écrit aussi des textes critiques, pour la radio, etc.

En résidence à La Marelle en janvier et février 2015, avec Samuel Jan.

 
 
Bibliographie

Littérature adulte

Comment je suis devenu stupide, Le Dilettante, 2001
Une parfaite journée parfaite
, Mutine, 2002
La Libellule de ses huit ans, Le Dilettante, 2003
On s’habitue aux fins du monde, Le Dilettante, 2005
De la pluie, Ramsay, 2007
Peut-être une histoire d’amour, L’Olivier, 2008
La Disparition de Paris et sa renaissance en Afrique, L’Olivier, 2010
La Mauvaise Habitude d’être soi, L’Olivier, 2010
L’Apiculture selon Samuel Beckett, L’Olivier, 2013
Manuel d’écriture et de survie, Seuil, 2014

 

Sous le pseudonyme de Pit Agarmen

La nuit a dévoré le monde, Robert Laffont, 2012
Je suis un dragon, Robert Laffont, 2014

 

Littérature jeunesse 

Le Garçon de toutes les couleurs, L’École des loisirs, 2008
Je suis un tremblement de terre, L’École des loisirs, 2009
Conversation avec un gâteau au chocolat, L’École des loisirs, 2010
Traité sur les miroirs pour faire apparaître les dragons, L’École des loisirs, 2010
Le Club des inadaptés, L’École des loisirs, 2011
Plus tard, je serai moi, éditions du Rouergue, 2013
Le zoo des légumes, L’École des loisirs, 2013

 

Bande dessinée

Le Banc de touche, dessins de Clément C. Fabre, Vraoum, 2014