L’Observatoire

CAMILLE DE CHENAY, SAMUEL LEADER, CÉLIO PAILLARD

Ce projet d’écriture collective questionne les processus de perception, informés tant par notre environnement que par nos souvenirs et nos projections.
Résidence du 8 février au 20 mars 2017
Lauréats de la résidence d’écriture numérique

Retrouver aussi les trois résidents …à la Marelle
     > Biographies de Camille de ChenayCélio Paillard et Samuel Leader.
     > Leurs rencontres à venir
     > Leurs rencontres passées
     > Leurs créations
          • La première chose que je peux vous dire…

…ailleurs
     > Filmographie de Camille de Chenay sur Internet Movie Database
     > Célio Paillard sur le site Ludovia  

Une personne est assise, dehors, en ville.
Elle observe, ce qu’il y a, ce qui se passe.
Elle est dans le monde et le monde est à l’intérieur d’elle. 

C’est comme si un film se déroulait, dont elle pouvait être spectateur et acteur, alternativement et simultanément. L’acte même de perception est alors créateur, produisant à la fois l’individu et son contexte d’existence. 

La personne est le point de repère de sa propre réalité, qu’elle construit autour d’elle, à partir de sa perception, de son histoire et de ses aspirations. 

Par le simple fait d’être là et de continuer à vivre, cette personne met en crise le fantasme objectiviste d’une société qui voudrait tout connaître, tout évaluer, tout contrôler, tout régir. 

 

C’est une approche subjective radicale, avec pour références des textes de Faulkner, Joyce, Proust ou encore W. G. Sebald, qui construira le récit pour lequel les technologies numériques seront ici utilisées explicitement à contre-emploi, non pas comme outils de classement encyclopédique, mais comme moyens de développer des parcours de lecture différents, ouvrant sur d’innombrables interprétations. À chacun∙e d’imaginer qui est la personne qui pense, se parle et imagine, et ce qu’elle pense, à chacun∙e d’adopter la même pratique que cet observateur face à son environnement, fut-il de lecture. 

Le texte, produit par la collaboration de trois auteurs qui apprécient leur travail respectif, prend la forme composite d’un triple point de vue déployé à partir du même point d’observation. L’un d’entre eux note ce qui se passe, autour, un autre réactive la mémoire de l’observateur, avant, un autre encore rend compte de son imagination liée à sa perception, après/ailleurs. La lecture circulera entre les trois. 

autour (Célio Paillard) : une forme de poésies/haïkus, des textes courts dans lesquels le kigo (ici et maintenant) est déterminant.
avant (Samuel Leader) : un récit/fiction avec des cassures temporelles, comme dans tout processus d’anamnèse.
après/ailleurs (Camille de Chenay) : une fiction imagée, comme un préalable à une histoire cinématographique. 

L’enjeu de l’écriture collective est la combinaison de ces trois voix, pour qu’elle en fasse émerger une quatrième, qui pourra être ce que, celui ou celle que l’observateur attend – à moins que ce ne soit le lecteur lui-même. Le lien entre les trois auteurs se fait par le processus d’écriture collective.

La première étape est un travail d’exploration de Marseille et, en particulier, des environs du lieu de résidence. La seconde étape consiste en une phase de relevés (notes, textes, photos, enregistrements vidéo et sonores, références). Puis chacun∙e construit progressivement ses récits, à partir de cette matière première et de son expérience, des récits qui s’influenceront réciproquement pour dégager la figure de la quatrième voix.

 

La Marelle et Alphabetville organisent chaque année un appel à projets pour une résidence d’écriture numérique, avec le soutien de la DRAC PACA et, à partir de 2016, en partenariat avec le Centre Régional des Lettres Midi-Pyrénées.
L’objet de l’appel est de concevoir une œuvre littéraire d’un format numérique que les candidats devront élaborer durant une résidence de création d’une durée de six semaines. Retrouvez ici l’appel à projets.

Les lauréats précédents

2013 Jean-François Magre, Nanodrames
2014 Martin Page et Samuel Jan, Emma et la nouvelle civilisation
2015 Matthieu Duperrex, Sédiment(s)

 

Partenaires

DRAC PACA (partenaire principal)
CRL Midi-Pyrénées (Toulouse), Friche la Belle de Mai (Marseille)

coul_dracAvec le soutien de la
Direction Régionale
des Affaires Culturelles,
Provence – Alpes – Côte d’Azur