Le Fusible

JOSEPH SAFIEDDINE

Après « Yallah Bye », Joseph Safieddine réalise, avec le dessinateur Kyungeun Park, un nouvel album sur la guerre au Liban et ses conséquences tragiques dans la vie d’une famille.
Résidence du 22 mars au 15 mai 2017

Retrouver aussi Joseph Safieddine à la Marelle
     > Sa biographie
     > Ses rencontres à venir
     > Ses rencontres passées
     > Ses créations
          • La première chose que je peux vous dire…

ailleurs
     > Sa page Facebook
     > Sa page Wikipédia
     > L’album Yallah Bye

Pour sa résidence à La Marelle, Joseph Safieddine entame un nouveau scénario, Le Fusible, dont le récit s’inspire principalement de la vie de son père et surtout de sa situation de déraciné que la guerre a éloigné des siens.

L’histoire est celle d’un Libanais, Wael, âgé d’une quarantaine d’années, qui se retrouve coincé dans le Sud Liban chez son père, avec sa femme française et sa fille. Le récit se passe entièrement dans l’appartement du père de Wael. Un huit clos qui dévoile que le fossé énorme entre la petite fille et le père de Wael était un sacrifice nécessaire aux yeux de Wael. Il lui fallait couper sa fille de ses racines paternelles afin de lui offrir une vie plus paisible, loin de cette violence. Il a fait le choix difficile de jouer le rôle de fusible entre deux mondes très différents, uniquement pour le bien être de sa fille.

Pour cette bande dessinée en un volume qui prévoit plus de 130 pages, Joseph Safieddine, en plus du scénario, réalise le découpage et le storyboard. Il la réalise avec le dessinateur coréen Kyungeun Park, avec qui il a déjà écrit l’album – plusieurs fois primé – Yallah Bye, paru aux éditions du Lombard.