Laurence Vilaine

Romancière

France

Laurence Vilaine est née en 1965. Après des études d’anglais et plusieurs années à l’étranger, elle vit à Nantes et se consacre à l’écriture. Le silence ne sera qu’un souvenir (Gaïa, 2012), est son premier roman, remarqué par la presse et les lecteurs. En parallèle de ses chantiers romanesques, elle conduit des ateliers d’écriture et, au fil de ses résidences, développe des projets artistiques en lien avec le territoire qui l’accueille – à Alger, notamment depuis 2015. La Grande Villa (Gaïa, 2016) est son deuxième livre, un roman intime sur ces lieux qui nous habitent, sur le vertige de l’absence et l’écriture.
Elle a reçu le prix littéraire des Grandes Écoles ainsi que le prix littéraire de l’ENS Cachan.

 

Bibliographie

Le silence ne sera qu’un souvenir, Gaïa, 2011
Bhimayana, éditions MeMo, 2012, roman graphique : adaptation et traduction de Srividya Natarajan et S. Anand
La Grande Villa, Gaïa, 2016

 

 
RETROUVER LAURENCE VILAINE

• à la Marelle
     > Sa résidence
     > Ses rencontres à venir
     > Ses rencontres passées
     > Ses créations :
         •  « Les pieds dans le soleil », texte en ligne
         •  « Partir, rester, revenir, écrire », création radio
         • ses textes sur « Carnets de résidences », le blog des auteurs de La Marelle
         • sa lecture musicale La Grande Villa, avec le musicien Bijan Chemirani 

• ailleurs

     > La revue de presse sur La Grande Villa : Mobilis ; ActuaLitté ; Page ; Droguistes