Une mort en différé

Elsa Osorio

Résidence du 3 août au 20 octobre 2015

Le roman que j’écris, Una muerte diferida [Une mort en différé], se passe en France, et deux ou trois personnages sont français. Si personnages et événements sont imaginaires, le roman est basé sur des faits réels qui ont eu lieu en 1978 en France et en Argentine.

Projet de résidence

Le roman que j’écris actuellement, Una muerte diferida [Une mort en différé], se passe en France, et deux ou trois personnages sont français. Je pense qu’écrire dans le pays où se situe l’action de cette fiction est important.

Aussi, j’ai décidé de passer plusieurs mois en France, d’abord à Saint- Nazaire durant un mois, invité par la meet et Patrick Deville, puis à Marseille, en résidence à La Marelle. Ces deux séjours, et particulièrement celui de Marseille, peuvent m’aider à trouver des éléments appropriés à cette fiction.

J’ai imaginé en effet que mon personnage principal vit en face de la mer, dans le sud de la France. À cet endroit, il va être jeté à l’eau, balancé par-dessus bord… Si personnages et événements sont imaginaires, le roman est basé sur des faits réels qui ont eu lieu en 1978 en France et en Argentine. Quelques femmes emprisonnées sont amenées en France, accompagnées et surveillées par leurs tortionnaires, pour revenir plus tard au camp de détention clandestin. Quelques meurtres réels n’ont jamais été éclaircis…

Ma tâche, en tant que romancière, est de redonner vie, par la fiction, à ces être réels, à ces événements historiques d’importance, comme je l’ai toujours fait dans mes précédents romans.

Elsa Osorio

 
ELSA OSORIO À LA MARELLE

> Sa biographie
> Ses rencontres
> Ses créations