Elodia Zaragoza-Turki, une vie tunisienne

Les documentaires audio de Xavier Bazot : témoignages et entretiens

Cycle « La Marelle prend l’eau » – Avec le soutien de la SCAM

« Je suis née à la fin de la Guerre civile d’Espagne, dans une prison, la prison des femmes où ma mère était emprisonnée pour activités anti-franquistes… »
Entretien d’Élodia Zaragoza-Turki avec Garance Mesguich, Robert Tricoire et Xavier Bazot, réalisé à Tunis en septembre 2012 dans le cadre de la résidence de Xavier Bazot à La Marelle.

Durant sa résidence à La Marelle, qui s’est établie en juillet et octobre 2012 à Tunis, Marseille et sur le ferry de la SNCM reliant les deux ports, Xavier Bazot a rencontré de nombreuses personnes auprès desquelles il a recueilli des témoignages, des entretiens…
Il a ensuite souhaité que La Marelle héberge le résultat de ces enregistrements, rassemblés en cinq grands ensembles, sur lesquels il a travaillé grâce à une bourse de création de la Société civile des auteurs multimédia (SCAM).
La Marelle remercie chaleureusement Xavier Bazot de lui avoir confié ce travail (mis en ligne très tardivement, merci aussi pour sa grande patience !), ainsi que l’ensemble des intervenants qui ont accepté la diffusion de ces enregistrements. De vifs remerciements également aux personnes qui ont accompagné le projet de résidence : Sofiane Hadjadj, Elizabeth Daldoul, Garance Mesguich, Nassim et Fanny…

Écouter les autres documentaires audio de Xavier Bazot
Joséphine Sargero (Quinina)
Une famille en Algérie
La communauté assyro-chaldéenne de Marseille
Marseille – Tunis – Marseille
Et aussi
L’émission À l’air livre du mois d’octobre 2012 avec Xavier Bazot

 

Entretien d’Élodia Zaragoza-Turki avec Garance Mesguich, Robert Tricoire et Xavier Bazot, réalisé à Tunis en septembre 2012.

Garance Mesguich, qui me reçoit en septembre 2012 à Tunis, me présente à Élodia Zaragoza-Turki. Élodia est née dans une prison franquiste, a vécu bébé avec sa maman, réfugiées, dans les camps d’internement d’Argelès et de Bram, en France. Je connais le camp d’Argelès pour m’être entretenu avec Marie Hubert, une personne tsigane qui a été internée enfant dans ce même camp. Je souhaite suivre ce chemin qui se découvre à moi. Élodia, en compagnie de Garance, et de Robert Tricoire, qui a partagé son enfance et son adolescence en Tunisie, accepte que nous l’accompagnions à travers sa vie, en Espagne, en France, en Tunisie, puisque ces trois pays sont siens. Au-delà de son récit, Élodia Zaragoza-Turki nous invite à apprendre à reconnaître les actes qui se proposent à nous, ou les personnes qui viennent au-devant de nous pour nous aider à accomplir ce pourquoi nous sommes sur cette Terre. Elle nous dit que nous devons savoir prendre les risques qui se présentent à nous, et qui sont autant de chances qui nous sont offertes. Xavier Bazot

 

1 – Ma naissance

 

2 – Un sous-marin pour Bizerte

 

3 – Argelès et Bram

 

4 – Vers la Tunisie

 

5 – Une histoire héroïque

 

6 – Espagnols en Tunisie

 

7 – Mélange des communautés

 

8 – Nostalgies

 

9 – La Révolution tunisienne

 

10 – Le Sport

 

11 – « La Chiqueta »

 

12 – La Chance

 

13 – La Reconnaissance

 

Pour prolonger l’écoute

Le site du Mémorial du camp d’Argelès-sur-Mer
La page Facebook du Mémorial
La page consacrée à Argelès-sur-Mer au Musée Mémorial de l’Exil
Le blog de La Retirada
Des images du camp de Bram par le photographe catalan Agustí Centelles au Jeu de Paume
D’autres images et renseignements sur le camp de Bram sur le site de l’AJPN
Quelques images de Robert Capa sur les camps de l’Aude

Voir aussi les réalisations sonores de Xavier Bazot sur le site de remue.net, réalisées en 2010 dans le cadre de sa résidence au musée de la Résistance nationale (Champigny-sur-Marne)