RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Dernière étape d’une résidence « en voyage » entre Alger et Marseille. Ateliers, rencontres, et poursuite de la réflexion sur la fabrication d’un livre, dans lequel ses propres textes croisent ceux des femmes rencontrées et des images captées par des photographes algérois.

RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Cette résidence est le moment de conception du dernier volet de la trilogie « Écris-moi un mouton » : une pièce d’anticipation sur le lien entre la France et l’Algérie qui s’empare des paroles des personnes rencontrées jusqu’alors sur les différents territoires pour inventer, imaginer, tracer l’avenir des relations entre ces deux pays. En coproduction avec le théâtre Massalia.

RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Lauréat de la septième édition du prix de la jeune littérature latino-américaine, Martín Felipe Castagnet effectue en France deux périodes de résidence (Saint-Nazaire puis Marseille). Grand lecteur, ses genres de prédilection sont, en tant qu’écrivain, le fantastique, le roman psychologique, le postmodernisme…
[Prix de la jeune littérature latino-américaine]

RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Le projet de résidence est de réaliser un documentaire audio autour de différentes communautés. En juillet, puis en octobre, Xavier Bazot a collecté des témoignages oraux de personnes rencontrées à Marseille, présentes sur le ferry qui l’a mené à Tunis (passagers, équipage…), ou croisées durant son séjour dans cette ville.
[La Marelle prend l’eau]

RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Entre Tunis et Marseille, une correspondance artistique entre une auteure et un plasticien, qui se nourrit de la distance (entre les villes, entre les êtres, entre les modes d’expression) et de l’articulation des visions et des imaginaires, faisant émerger des réflexions sur la notion d’écart, d’odyssée et de périple.
[Texte & arts plastiques] [La Marelle prend l’eau]

RésidenceRésidences croisées & internationalesRésidences passées

Arno Bertina construit un récit, centré sur la figure d’un immigré malien arrivé en France en 1990, en imaginant son amitié avec Ahmed. La photographe Anissa Michalon connaissait ce Malien de Montreuil. Elle l’a rencontré dans sa vie quotidienne, au milieu de sa communauté, et est allée rencontrer sa famille au Mali…
[La Marelle prend l’eau] [Texte & photo]