Carnets de l’Est

CLÉMENT BALOUP

Un projet BD sur la partie marseillaise de la vallée de l’Huveaune et son histoire. En partenariat avec Rives & Cultures, des associations de locataires, des centres sociaux… et les habitants.
Résidence hors-les-murs (Marseille) en 2017

Vue sur les quartiers Est de Mareille © Carré Culture

Retrouver aussi Clément Baloup à la Marelle
     > Sa biographie
     > Ses rencontres à venir
     > Ses rencontres passées
     > Ses créations
          • La première chose que je peux vous dire…
          • La Boîte de thé
, avec Sandrine Lana

ailleurs
     > Son blog
     > Sa page Zarmatelier

L’association Rives & Cultures, créée en 2008, soutient les projets culturels de la vallée de l’Huveaune – un fleuve côtier qui prend sa source dans le massif de la Sainte-Baume et se jette à Marseille dans la Méditerranée – et contribue au « mieux vivre ensemble » à travers la préservation du patrimoine et de l’environnement, grâce notamment à des marches urbaines, des chantiers, des fêtes locales et des actions culturelles.

Après avoir porté le projet artistique du Chemin des Fées pour Marseille-Provence 2013, elle s’engage aujourd’hui dans un projet de résidence d’auteur/illustrateur dans les quartiers Est de Marseille, avec le soutien de La Marelle, afin de retracer certains aspects de l’histoire sociale de ces quartiers méconnus, à travers un portrait de ses habitants, venus de différents horizons, de leur vie quotidienne, de leurs mobilisations et de leur rapport aux événements historiques marquants du siècle écoulé.

L’auteur/illustrateur retenu est Clément Baloup, diplômé de l’EESI d’Angoulême, installé à Marseille et membre du collectif Zarmatelier. Il va travailler avec les habitants, entre fiction et écriture du réel, pour restituer par la bande dessinée certaines évolutions de cette partie de Marseille des années 1920 à aujourd’hui, en se concentrant sur la problématique de l’histoire et de la mémoire des habitants. et en cherchant à dépasser le pur projet mémoriel pour permettre de relier les préoccupations d’hier à celles d’aujourd’hui. Grâce à la BD et aux témoignages des habitants, Clément Baloup donnera à voir l’histoire longue des quartiers Est, qui reflète en fait celle de Marseille dans son ensemble. Le projet vise également à renforcer les synergies entre les habitants des quartiers Est en s’appuyant sur la diversité de leurs travaux artistiques et culturels. Le but étant de créer du lien social, mais aussi intergénérationel à travers l’histoire de la Vallée de l’Huveaune.

 

La Marelle, sollicitée par l’association Rives & Cultures pour accompagner le projet Carnets de l’Est, a répondu à cette demande car elle correspond à son désir d’inscrire encore davantage dans le territoire urbain les résidences de création qu’elle porte, selon un processus de co-construction, avec les partenaires sociaux et culturels autant qu’avec les habitants directement.
De plus, pour associer d’autres habitants de la vallée à ce projet, Rives & Cultures a sollicité parmi ses partenaires plusieurs acteurs de l’Est marseillais déjà engagés sur des projets « mémoires et histoire » :

– La CLCV, association de locataires de la cité Michelis, petite cité conçue dans les années 1930 par l’architecte Gaston Castel afin de loger les ouvriers de l’usine Rivoire & Carret toute proche
– Le Centre social de La Rouguière-Libérateurs, une cité bâtie à la fin des années 50 qui a accueilli nombre de rapatriés d’Algérie mais aussi de travailleurs immigrés maghrébins
– Le Centre social d’Air Bel, la plus grande cité de Marseille avec 6 000 habitants, construite sur le site de l’ancienne Villa Air Bel où ont séjourné dans les années 1940 André Breton et d’autres écrivains surréalistes…

 

Texte établi grâce aux textes de présentation du Carré Culture et de Rives & Cultures.