Camille de Chenay

Réalisatrice, photographe, auteure

France

Dans son travail, Camille de Chenay mêle l’écriture et l’image. Avec Samuel Leader et Célio Paillard, elle est lauréate 2016 de l’appel à projets « Résidence d’écriture numérique » de La Marelle et Alphabetville.

Retrouver aussi Camille de Chenay …à la Marelle
     > Son projet de résidence L’Observatoire
     > Ses rencontres à venir
     > Ses rencontres passées
     > Leurs créations
          • La première chose que je peux vous dire…

…ailleurs
         > Filmographie de Camille de Chenay sur Internet Movie Database

Dans son travail, Camille de Chenay mêle l’écriture et l’image.
Passionnée de littérature mais aussi de photographie, elle se dirige rapidement vers les métiers de l’image. Après deux ans d’études de cinéma, elle débute comme assistante opérateur, un métier qu’elle pratique durant huit ans. Travaillant auprès de chef opérateurs de grande renommée, elle développe sa sensibilité pour l’image, le hors champ et la mise en scène. S’ouvre alors la voie de la photographie de plateau et un engagement immense la porte dans ces nouveaux projets.
En 2013, nourrie par tant de rencontres, observations et désirs, Camille réalise son premier court métrage, Mort au Rêve. Depuis lors, elle a réalisé trois autres courts de fiction, tous en rapport avec la littérature, un documentaire et prépare le scénario d’un premier long métrage.

Camille de Chenay développe également des projets littéraires.
En 2010, elle écrit en compagnie de son ami metteur en scène Jean-Manuel Fernandez un long texte en prose s’intitulant Le Vent de face. En 2015, elle écrit un récit de voyages ponctués de polaroids, poésies, petites nouvelles et souvenirs s’intitulant Loin de Mexico. En 2016, après un voyage à Naples et dans l’île de Procida, Camille revient avec des dizaines de pellicules noir et blanc. Après les avoir développées, elle décide d’écrire une fiction provenant de ses souvenirs et des détails qui inondent la pellicule, pour lier et relier tout ce qui lui apparaît après son voyage. Volo Magico, est un livret accompagnant l’exposition des photographies à la galerie du Monte en l’air, Paris XXe.

 

« Volo Magico, livret de photos et de texte, est ce qui se rapproche le plus de l’idée – actuelle – de ma participation au projet L’Observatoire. Mon prochain projet de court métrage traite d’une rencontre amoureuse inattendue entre deux adolescents au pied d’un phare breton en pleine tempête. L’idée de l’observatoire, du monument qui s’érige et de la projection sont les éléments qui me lieront au récit. À travers des photos de Marseille, les textes qu’elles m’inspireront et peut-être des vidéos, je créerai mon observatoire de recherche afin qu’il se conjugue avec celui du professeur Célio et du docteur Samuel.

Aujourd’hui Marseille est à mes yeux une ville chargée de sentiments, de craintes et d’oublis, car elle est l’endroit d’une histoire passée. Sans choisir de faire rejaillir un ancien temps, je souhaite que cette résidence et la déambulation que nous allons faire ensemble, me permettent de me laisser envahir simplement par les traces pour enrichir notre projet de ma propre carte intérieure. »