Baisers polaires

JANIK COAT

L’album « Baisers polaires » est une sorte d’épopée amoureuse sur fond de réchauffement climatique et décor de banquise… Janik Coat est la lauréate de l’appel à projets « résidence auteur-illustrateur jeunesse » (avec Grains de Lire à Carpentras).
Résidence hors-les-murs du 3 avril au 3 juillet 2017

Clotaire © Janik Coat

Clotaire est un des personnages phare de l’auteure-illustratrice Janik Coat. Il lui tarde de faire revivre ce personnage dans ce nouvel ouvrage intitulé Baisers polaires, une sorte « d’épopée » amoureuse sur fond de réchauffement climatique, dans un décor de banquise. Un projet jeunesse, mais qui toucherait également un public adulte, à l’instar de Clotaire se déguise (Autrement, 2009 et 2014].

Un petit livre, comme un écrin, dont le mode de narration serait une succession de petits tableaux, un seul mot à gauche et un dessin à droite. Des « petits tableaux » intimistes pour de « grandes notions » : la beauté, la nature, la délicatesse, le cauchemar, le vide…

Un des objectifs de la résidence de Janik Coat serait de « chercher et de trouver (!) le mode graphique et technique de ces « petits tableaux ». Probablement, un mélange de dessin « manuel » et d’illustration numérique… »

 

L’auteure-illustratrice Janik Coat a été désignée le 24 octobre 2016 comme étant la lauréate 2016 de l’appel destiné à sélectionner un projet de livre jeunesse articulant texte et images, réalisés tous deux par le candidat, lancé par La Marelle et Grains de Lire avec le soutien de la Drac Paca.
Elle sera accueillie pour une résidence de trois mois, à Carpentras, où elle développera ce projet de création personnel, et accompagnera en région Paca des actions de médiation autour de l’album jeunesse, développées par Grains de Lire et La Marelle.

 

coul_dracAvec le soutien de la
Direction Régionale
des Affaires Culturelles,
Provence – Alpes – Côte d’Azur

 

 

 

JANIK COAT À LA MARELLE

      > Sa biographie
      > Ses rencontres à venir
      > Ses rencontres passées
      > Ses créations

• ailleurs
      > Son site